Clem doit rapidement se faire belle, acheter des cadeaux et dire au revoir a ses amis et a sa famille tout Ça en 2 jours. et en plus, on veut visiter La Candeleria. Chose faite, mais avec un peu de suspens du a une manifestation estudiantine qui protestait contre la privatisation des etudes. Apres quelques heures d'embouteillages, visite de la Candeleria dans le calme absolu, une ambience kermesse baba cool sans agressivite aucune, malgre les craintes des cachacas. le Soir, repas chez Andres Carnes Res, une institution typiquement bogotanese, bruyante et chere a souhait, mais qu'il faut avoir vu une fois dans sa vie ! Clem a boucle ses bagages et apres 2 heures de sommeil depart pour le pays du travail.

les rescapees, Eve et Mic, se rendent a Villa de Leyva, dans une auberge aussi sympa que jolie. Visite rapide des environs a cause de la meteo qui promet un hiver precoce. la pluie et le froid nous font renoncer a poursuivre la visite du Boyaca ou nous nous promettons de revenir (frustrations quant au Cocuy) et nous nous enfuions sur la cote Caraibe ou quelques eclaircies sont promises. on est gatees, il y fait une chaleur presque insoutenable avec une humidite de 98 %, bien plus importante que sur la cote pacifique. en suant comme des betes de somme, on visite Tagangan, Santa Marta et Cartagene. pour autant, on ne perd pas un gramme, la nourriture etant toujours aussi allechante et sucree. 

nous voici de retour chez Pat, devant une bonne bouteille de rouge et un pot d'arequipe, Michele fait ses bagages qui ont aussi grossi et demain retour en Suisse. Eve, la petite veinarde, reste avec Pat et Simona, jusqu'a ce qu'elle parle couramment l'espagnol, ou en tout cas jusqu'a ce qu'elle ait le temps et la possibilite de charger les 2000 photos magnifiques qu'elle a prises. 

plusieurs diaporamas vont suivre, et croyez-nous, ca vaut le coup !

hasta luego